1962 – 1963 : Les surcharges E.A.

Indépendance de l’Algérie, surcharges Etat Algérien sur timbres de France

Le 3 juillet 1962, dans une déclaration publique, le Président de la République Française reconnait formellement l’indépendance de l’Algérie. Cet événement allait avoir sur le plan postal une répercussion très particulière : l’utilisation par le service postal du nouvel État Algérien de timbres français surchargés « E.A. », abréviation de « État Algérien », la mention « République Française » étant barrée.

Au départ, seules les figurines suivantes furent autorisées à être surchargées : 0,10 Moissonneuse, 0,25 Marianne de Decaris, 0,45 Gorges de Kerrata, 0,50 Mosquée de Tlemcen, 1,00 Médéa porte de Lodi et les cinq valeurs taxe de type Gerbes.

Série des cinq valeurs avec surcharges manuelles
Alger
Série des cinq valeurs avec surcharges typographiques
Tizi Ouzou (Type 5)
Série des cinq valeurs taxes avec surcharges typographiques
Tlemcen (Type 2)

Le 0,45 Gorges de Kerrata et le 0,50 Mosquée de Tlemcen étaient alors retirés de la vente : ils firent l’objet d’un retirage en France au début d’août 1962.

Deux autres retirages furent également fournis : le 0,25 Marianne de Decaris, avec effigie rose au lieu de grise, et le 1,00 Médéa, avec nuance verte au lieu de jaune.

0,25F. Marianne de Decaris – Nuance rose
Surcharge Alger
1F. Médéa, Nuance verte
Surcharge typographique Alger

Les timbres devaient être surchargés, en principe, à l’aide de barrettes de cinq sigles confectionnées sur place, pour marquer du sigle EA cinq timbres de petit format en une seule fois, tout en annulant la mention « République Française ».

Surcharges renversées sur feuille de 1F. Médéa, nuance Jaune.
Surcharges à l’aide d’une barrette de cinq sigles.

Les surcharges revêtirent des formes et des couleurs très différentes selon les villes ou les départements. Elles étaient soit manuelles soit typographiques.

Selon le lieu de fabrication, il y a eu des surcharges locales, départementales ou interdépartementales. De plus, certaines grandes sociétés, privées ou d’état, ont surchargé elles-mêmes les timbres destinés à leurs courriers.

Surcharges Départementales

Lettre Recommandée, oblitération de Bone R.P.
datée du 25-9-1962, affranchie à 0,95F (1er Echelon 0.25F + Recommandé 0.70F).
Surcharge départementale au Type 3-2 + surcharges interdépartementales
Lettre Exprès, oblitération de Guelma (Département de Bone)
datée du 25-9-1962, affranchie à 1,75F (1er Echelon 0.25F + Exprès 1.50F).
Surcharge départementale au Type 3-2V

Surcharges Locales

Lettre simple, oblitération d’Alger R.P.
datée du 23-10-1962, affranchie à 0,25F (1er Echelon)
Surcharge locale de Chiffalo (Type 1-272)
Lettre Recommandée, oblitération de Guelma (Département de Bone)
datée du 1-8-1962, affranchie à 1F (1er Echelon 0.25F + Recommandé 0.70F).
Surcharge locale de Guelma (Type 3-32)
Lettre Recommandée, oblitération de Philippeville (Département de Constantine)
datée du 19-9-1962, affranchie à 0,95F (1er Echelon 0.25F + Recommandé 0.70F).
Surcharge locale de Philippeville (Type 4-222B)
Lettre Exprès, oblitération de Saida
datée du 26-8-1962, affranchie à 1,75F (1er Echelon 0.25F + Exprès 1.50F).
Surcharge locale de Ain Sefra (Type 11-32)
Lettre Recommandée, oblitération de Saint Arnaud (Département de Sétif)
datée du 19-7-1962, affranchie à 0,95F (1er Echelon 0.25F + Recommandé 0.70F)
Surcharge typographiques (1er Tirage) + Surcharge locale de Saint Arnaud (12-332)
Lettre recommandée, oblitération de Frenda (Département de Tiaret)
datée du 17-7-1962, affranchie à 0,95F (1er Echelon 0.25F + recommandé 0.70F)
Surcharge locale de Frenda (Type 13-82G)

Surcharges Privées

Lettre Exprès, oblitération d’Alger R.P.
datée du 1-12-1962, affranchie à 1,75F (1er Echelon 0.25F + Exprès 1.50F)
Surcharge typographiques + Surcharge privée d’Alger au type 1-92o
Lettre simple, oblitération de Philippeville (Département de Constantine)
datée du 10-12-1962, affranchie à 0,50F (1er Echelon international)
Surcharge départementale (4-22) et surcharge privée au type 4-132

Surcharges Typographiques

Les villes d’Alger, Sétif, Tizi-Ouzou et Tlemcen furent les seules à utiliser des surcharges imprimées en typographie.

Lettre Exprès, oblitération d’Alger Bourse
datée du 2-10-1962, affranchie à 1,75F (1er Echelon 0.25F + Exprès 1.50F)
Surcharge typographiques + Surcharge locale au type 1-75
Lettre Recommandée, oblitération de Sétif R.P.
datée du 1-12-1962, affranchie à 0,95F (1er Echelon 0.25F + Recommandée 0.70F)
Surcharges typographiques du 1er et 2ème tirage.
Lettre Recommandée, oblitération de Tizi Ouzou R.P.
datée du 21-7-1962, affranchie à 2,20 F (6ème Echelon 1.50F + Recommandé 0.70F)
Surcharges typographiques du 1er tirage (Types 1, 2 et 5) + surcharges manuscrites.
Lettre Exprès, oblitération de Nemours (Département de Tlemcen),
datée du 14-7-1962, affranchie à 1,75F (1er Echelon 0.25F. + Exprès 1.50F.)
Surcharges typographiques du 2ème tirage, (Types 2,3,4)

Le manque de caractères d’imprimerie E et A identiques, aboutit à des compositions typographiques comportant plusieurs types différents, avec parfois de nombreuses variétés.

Surcharges typographiques de Tizi Ouzou, 3ème tirage, Forme n°17.
Les types 1,4,6,7 sont représentés.
Surcharges typographiques de Tlemcen, 3ème tirage, Forme n°3.
Les 4 types de caractères d’imprimerie sont représentés (1,3,4,5).

Les autres figurines, non prévues pour être surchargées, pouvaient être utilisées avec ou sans surcharge jusqu’à épuisement des stocks restants.

Non prévus

Lettre simple, oblitération des Issers (Département de Tizi Ouzou),
datée du 30-8-1962, affranchie à 0,25F (1er Echelon).
Surcharge locale des Issers (Type 14-02). (Timbres non prévus, avec surcharges).
Lettre recommandée, oblitération d’Aflou (Département de Tiaret)
datée du 23-7-1962, affranchie à 0,95F (1er Echelon 0.25F + recommandé 0.70F).
Surcharge locale d’Aflou (Type 13-32). (Timbres non prévus, sans surcharges).

Officiellement, les timbres surchargés E.A. n’eurent plus cours après le 23 janvier 1963, soit après sept mois d’utilisation. Néanmoins, du courrier affranchi avec des timbres Français surchargés EA a continué à circuler en France et en Algerie, au-delà de la date du 23-01-1963.

Lettre Exprès, oblitération d’Alger Meissonnier
datée du 24-4-1963. Tarif à 1.95 F (2ème échelon 0.45 + Exprès 1.50).
Affranchissement avec une surcharge départementale d’Alger (Type 1-2), trois surcharges locales de Tébessa (Type 3.81L) et trois surcharges typographiques du 1er tirage de Tizi Ouzou

Seules les cinq valeurs « taxe » restèrent en service, surchargées ou non, jusqu’au 24 juin 1963, date d’émission de la série de la République Algérienne.

Taxation après le 23 janvier 1963 des correspondances originaires d’Algerie, affranchies avec des timbres surcharges « E.A. »

Timbres taxes

Lettres :

Lettre simple, oblitération de Barrage du Ghrib (Département d’Orléansville) datée du 5-2-1963, affranchie à 0.25F (Lettre 1er échelon).
Taxée à l’arrivée à Blida le 6-2-1963 à 0.40F (double de l’insuffisance – 2eme échelon).
Timbres taxes surchargés au type 1-47
.
Lettre simple, oblitération de Souk-Ahras (Département de Bone), datée du 13-2-1963, affranchie à 0.25F (Lettre 1er échelon).
Taxée à l’arrivée à Bone le 14-2-1963 à 0.50F (double de l’insuffisance – timbre ayant perdu sa valeur d’affranchissent).
Timbre taxe surchargé au type 3-8V
.
Lettre de Toulouse (France) datée du 8-3-1963, affranchie à 0.25F (Lettre tarif intérieur).
Taxée à l’arrivée à Hussein Dey (Département d’Alger) le 12-03-1963 à 0.40F (double de l’insuffisance).
Timbres taxes non surchargées EA
.

Convocation aux mines :


Convocation du service des Mines, oblitération d’Alger R.P. datée du 5-2-1963.
Payée à l’arrivée à Ghardaia (Département des Oasis) le 11-2-1963 à 0.20F (Simple taxe, tarif carte postale).
Timbres taxes non surchargés EA.
Convocation du service des Mines, oblitération d’Oran St Charles, datée du 29-1-1963. Payée à l’arrivée à Tlemcen le 29-1-1963 à 0.25F (Tarif lettre).
Timbres taxes avec surcharge départementale (Type 15-2) et sans surcharge EA
.

A part la lettre simple, les autres documents comme : carte postale, imprimé, valeur déclarée, recouvrement, lettre taxée, entier postal, furent plus rarement utilisés.

Cartes postales

Tarif intérieur :

Carte postale, oblitération de Ait Ikhlef (Département de Tizi Ouzou),
datée du 10-9-1962, affranchie à 0.20F (Carte postale ordinaire).
Surcharge typographique du 1er Tirage (Types 1 et 6)

Tarif international :

Carte postale, oblitération de Nemours datée du 7-8-1962, affranchie à 0.60F (Carte postale pour l’étranger 0.30F + surtaxe aérienne 0.35F).
Taxée à l’arrivée à 0.06 (complément d’affranchissement).
Surcharge départementale type 15-2 (Tlemcen)
Carte postale, oblitération de Tlemcen R.P. datée du 5-9-1962, affranchie à 0.65F (Carte postale pour l’étranger 0.30F + surtaxe aérienne 0.35F).
Surcharge départementale type 15-3 + Surcharge locale au type 15-21 (Tlemcen R.P.)
Carte postale, oblitération d’Alger Gare, datée du 12-10-1962, affranchie à 0.70F (Carte postale pour l’étranger 0.30F + surtaxe aérienne 0.35F).
Surcharges typographiques d’Alger

Imprimé

Imprimé de la Mairie de Gallieni, oblitération de Guelma (Département de Bone)
datée du 27-10-1962, affranchi à 0.10F (Imprimé non clos).
Surcharge locale de Guelma (Type 3-31).

Valeur déclarée

Lettre chargé, oblitération d’Alger R.P.
datée du 16-7-1962, affranchie à 5.35F (8eme échelon 2.50F + Recommandée 0.70F + Surtaxe aérienne 0.30F + Valeur déclarée 1.80F).
Surcharge départementale type 1-2 (Alger)
.

Recouvrement

Lettre du service de recouvrement, oblitération de Mostaganem R.P. datée du 23-10-1962, affranchie à 0.95F (1er échelon 0.25F + Recommandée 0.70F).
Surcharge départementale type 7-2 (Mostaganem)
Lettre du service de recouvrement, oblitération de Souk Ahras (Département de Bone)
datée du 29-10-1962, affranchie à 0.95F (1er échelon 0.25F + Recommandée 0.70F).

Surcharge départementale type 3-2 (Bone)

Avis de Colis postaux

Avis de service des colis postaux, oblitération de Djelfa (Département de Médéa) datée du 11-9-1962, affranchie à 0.25F.
Surcharge départementale (Type 6-2)
Avis de service des colis postaux, oblitération de Tizi Ouzou R.P. datée du 29-10-1962, affranchie à 0.25F.
Surcharge typographique du 2ème Tirage (Type 5)

Entiers postaux

Entier postal, oblitération de Maison Blanche (Alger) datée du 27-7-1962.
Surcharge départementale type 1-2 (Alger).